Image default

Voyages d’affaires : des défis à lancer, des avantages à tirer

Un voyage d’affaires peut être entrepris en groupe ou en solo. L’exemple le plus courant du voyage en groupe est le voyage incentive. Dans le cas d’un voyage en solo, soit c’est l’employeur qui envoie l’un de ses salariés en mission, soit il s’agit d’un déplacement pour business. Quelle que soit la nature de votre déplacement, une chose est sûre : du moment où vous l’effectuez dans le cadre de votre carrière, vous vous lancez toujours des défis tout en tirant des avantages de votre séjour.

Le voyage incentive

Il vise à renforcer la motivation du personnel. C’est le principal défi que se lance l’entreprise qui, bien entendu, est le premier responsable de la réussite du voyage. Un tel déplacement est un investissement à part entière. En ce qui concerne l’organisation, l’entreprise a deux choix : faire appel à une agence de voyage d’affaires ou mettre en place un comité qui va s’occuper de tout. Cette seconde option est souvent difficile à réaliser. En plus, c’est plus risqué. La sécurité du groupe est mise en jeu.

Le voyage incentive présente cependant de nombreux avantages, à ne citer que l’épanouissement des salariés, garant d’un nouveau dynamisme chez les équipes, afin de pouvoir améliorer la productivité. L’entreprise tire également des bénéfices de ce type de voyage qui, notons-le, est une technique marketing efficace pour rehausser son image de marque.

Le voyage d’affaires d’un salarié

Ici, le défi du salarié est d’accomplir la mission que son employeur lui a confiée. Cela lui ouvrira de nouvelles perspectives de déplacement. Le missionnaire – si on peut l’appeler ainsi – ne paie pas ses frais de déplacement, la prise en charge revenant à l’organisme qui l’envoie. Le voyage d’affaires est pour l’employé une opportunité de rencontres. S’il l’effectue à l’étranger, il va apprendre de nouvelles coutumes, découvrir une nourriture hors du commun et parvenir peut-être à parler une langue différente.

Le voyage pour business

Dans ce dernier cas, vous faites partie de ces hommes et femmes d’affaires qui entreprennent leur voyage par leur propre initiative. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez. Vous vous permettez de découvrir de nouveaux horizons. Il vous faudra quand même vous discipliner. Ayez votre objectif à l’œil. Ne vous lassez pas de le poursuivre. Surtout, ne vous dispersez pas. Il vous faut une certaine maîtrise de votre mission. Le point le plus important est de savoir réduire ses dépenses au strict minimum en usant des trucs et astuces du bon voyageur d’affaires.

Autres articles

Quel est intérêt d’externaliser l’enregistrement de données ?

Claude

Comment gérer et contrôler les données mises en ligne sur votre site internet ?

Claude

Pourquoi optimiser l’espace dans le laboratoire de sa boulangerie ?

Claude

Confiez le redressement de votre entreprise à un manager de transition

Tamby

L’impression de livres existait près de 600 ans avant la Bible de Gutenberg

Claude

Cession entreprise viticole : les points à retenir

Claude