Image default

A quel moment effectuer la vente à réméré ?

La nécessité d’éviter une mauvaise situation financière oblige le propriétaire immobilier d’agir autrement. Il a donc trouvé au système de la vente à réméré la possibilité d’échapper au pire. Il n’est pourtant pas encore question de scandale financier, mais le problème doit s’avérer plus profond au fil du temps. Le moment de faire la vente à réméré s’annonce généralement suite à une situation budgétaire instable ou qui est en passe de créer une mauvaise posture financière au vendeur.Dans les conditions normales de vente, tous les partenaires doivent y trouver leur compte pour que la conclusion du contrat arrive à son terme.

Pourquoi faire une vente à réméré ?

Pour parler de ce système de vente un peu nouveau dans la transaction immobilière, il est essentiel de savoir le rôle que chacun se réserve. Les acteurs principaux concernés ne sont autres que le vendeur et l’investisseur immobilier. Ils sont accompagnés du notaire au cours de la conclusion du marché, un facilitateur qui collabore avec ces acteurs du réméré immobilier. D’une manière générale, la vente à réméré est donc une situation qui implique la désignation d’un accord entre un investisseur et un propriétaire de logement. Pourquoi faire alors une vente à réméré ? Elle donne l’occasion au vendeur de récupérer son bien dans une période définie qui n’excède pas les 5 ans. Ce système est tout de même cadré par une règlementation qui reste en vigueur. La raison principale pour la décision de la vente à réméré est d’ordre financier.

Les différents passages obligés du système

Cette situation de vente fait appel à des démarches non moins essentielles pour viser un objectif bien déterminé à l’issue de la conclusion de la vente. Il faut donc passer par des étapes qui sont relativement attachées à la démarche. C’est un passage obligé pour que les différents acteurs puissent trouver chacun leur intérêt personnel. A chaque étape, on doit essentiellement avoir besoin de l’intervention d’un notaire.La première étape est celle où le propriétaire vend son bien à un acquéreur avec qui il signe un contrat de vente. Il peut toutefois racheter son bien en tenant compte d’un délai de 5 ans qui court juste après la signature du contrat. La deuxième étape permet au vendeur d’avoir une certaine stabilisation financière grâce à laquelle il peut rembourser ses dettes. D’autre part, le propriétaire effectue un dépôt de garantie chez le notaire. Enfin, avec la troisième étape et non moins la dernière, si une disponibilité financière est prête, c’est l’occasion pour lui de se faire un rachat avec un nouvel acte de vente.

La particularité d’une vente à réméré

Il est tout d’abord à noter que ce système de vente à réméré favorise la situation au vendeur. Il lui permet de surmonter ponctuellement les difficultés financières rencontrées. Mais ce qui le différencie des autres systèmes de vente c’est que le réméré immobilier est donc synonyme de transfert temporaire de bien immobilier vers l’acheteur. Mais la règlementation en vigueur mentionne que ce transfert ne peut excéder cinq année d’affilée sinon les clauses du contrat sont rompues. Un autre aspect qui fait la différence de la vente c’est que la valeur du bien immobilier est fixée d’avance mais toujours sous l’accompagnement d’un notaire.

Autres articles

Acheter un bien immobilier, pourquoi faire appel à une agence immobilière ?

Claude

Pourquoi travailler avec une agence immobilière ?

Claude

Les conseils à suivre pour bien investir dans un local commercial

sophie

La photo HDR et l’immobilier

Laurent

Est-il possible de vendre son bien immobilier sans passer par une agence ?

Claude

Tout ce qu’il faut savoir dans l’investissement en SCPI en assurance vie

Laurent