Image default

Rédiger un CV en anglais : ce qu’il faut absolument connaître

De plus en plus de Français tentent aujourd’hui leur chance dans un pays anglophone, que ce soit pour un emploi, un stage ou des études supérieures. Pour y parvenir, il va falloir rédiger un CV en anglais. Celui-ci diffère complètement d’un CV français, ce qui rend la rédaction plus difficile même pour une personne ayant un niveau d’anglais parfait. Il y a certaines règles importantes à connaître tant sur la structure que sur la forme. C’est ce que vous allez découvrir dans les lignes qui suivent.

La présentation générale d’un CV en anglais : quelques points importants à retenir

La présentation générale d’un CV en anglais est très différente de celui en français. Pour vous inspirer, n’hésitez pas à naviguer sur Internet pour trouver un modèle de CV en langue anglaise. Tout d’abord, un curriculum vitae anglais comporte très rarement une photo et dépasse le plus souvent une page. S’il est très courant de mettre une photo dans son CV en France, ce n’est pas le cas aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Cette mesure a été prise pour lutter contre la discrimination au travail. Ne mettez donc pas de photo sur votre CV, à moins que le recruteur le demande.

En ce qui concerne vos données personnelles, elles doivent contenir tous les éléments essentiels qui permettront au recruteur de connaître votre identité, mais aussi de vous rappeler : votre prénom et nom, vos coordonnées (adresse, numéro de téléphone, adresse électronique…), votre nationalité, etc. La date de naissance, l’âge et la situation familiale ne sont pas obligatoires, encore pour lutter contre la discrimination au travail.

La rubrique formation : inutile de détailler vos études avant le baccalauréat

Cette partie est très importante dans votre curriculum vitae en anglais. Vous devez mentionner dans cette rubrique vos études et vos diplômes. Il est conseillé de ne mentionner que vos études supérieures. En effet, les systèmes éducatifs français et anglo-saxons n’ont pas toujours d’équivalence. N’oubliez pas de détailler la date de l’obtention du diplôme, le nom de l’école et sa situation géographique, l’intitulé exact du diplôme (Doctorat, Maîtrise, Licence…). Même si vous êtes libre dans le classement de vos diplômes, la coutume veut que vous les listiez par ordre antichronologique, en commençant par le dernier diplôme que vous avez obtenu.

Les expériences professionnelles et le niveau de langue

Lorsque vous mentionnez vos expériences professionnelles et les différents stages effectués au cours de votre carrière, veillez à être le plus précis possible. Si dans un CV français il suffit de mentionner uniquement les dates, les fonctions exercées et les noms des sociétés, il est nécessaire de donner plus d’explication dans un CV anglais. Tout simplement parce que le recruteur peut ne pas connaître les secteurs français. À la fin de votre CV, n’oubliez pas la rubrique « References ». Celle-ci est obligatoire pour permettre aux futurs employeurs de vérifier les expériences citées. Pour cela, vous devez y ajouter deux noms de vos anciennes entreprises ou de vos professeurs.

Au niveau de la langue, inutile de mentir sur vos diplômes et vos compétences. Il est vivement conseillé d’indiquer votre vrai niveau, au risque de vous jouer un mauvais tour. Indiquez votre niveau selon l’échelle suivante

  • Bilingual
  • Fluent (parler couramment)
  • Good Skills (bonne connaissance)
  • Basic ou Conversational (connaissances de base)

Bon à savoir : Même si votre niveau de langue anglaise est faible, il reste préférable de réaliser un CV sur mesure. Évitez de traduire simplement votre CV français en anglais pour éviter de faire des fautes, ou pire d’oublier de traduire certains mots. La traduction de CV anglais est indiquée seulement si vous confiez le travail à un expert dans le domaine, et non à un outil de traduction gratuit.

Autres articles

La révolution Arya : Ce qu’il faut retenir

Laurent

Se former sur le shooting photo de naissance : comment réussir le posing ?

Laurent

Tout savoir sur le calcul du volume d’un cylindre

Laurent

Poste intérimaire : comment constituer un CV ?

Tamby

Quelle formation pour devenir un expert des chiffres ?

Claude

Campagne de recrutement : quelques conseils pour trouver le profil recherché

Odile