Image default
Emploi / Formation

Que faire après son DCG ?

Le DCG, qui est le premier palier de la filière expertise comptable, s’obtient à l’issue de trois années d’études après le bac. Ce diplôme ouvre la voie à une carrière professionnelle ou permet de poursuivre son cursus.

Qu’y a-t-il au programme du DCG ?

Le Diplôme de comptabilité et de gestion (DCG), de niveau bac+3, confère le grade de licence. Il est accessible à des bacheliers ES, STMG et S. Les titulaires du Brevet de technicien supérieur en comptabilité et gestion (BTS CG), du Diplôme universitaire technologique en gestion des entreprises et des administrations (DUT GEA) option gestion comptable et financière et d’une licence 2 d’économie et de gestion peuvent entrer directement en deuxième année du DCG, et bénéficient d’une dispense pour certaines épreuves. Le DCG est proposé dans les lycées, centres de formation d’apprentis, écoles et instituts universitaires technologiques (IUT).

Le programme du DCG commence par du concret, avec des semaines d’environ 30 heures de cours. Le modèle est similaire à celui des classes préparatoires des grandes écoles. En économie, on étudie les grandes théories, et l’évaluation se fait sous forme de dissertation. En droit, la première année est consacrée aux notions de base, le droit des sociétés et le droit fiscal sont abordés l’année suivante. L’anglais fait également partie des axes de formation. Le cursus se termine par un stage de huit semaines en entreprise ou en cabinet d’expertise comptable.

Le DCG s’obtient suite à treize épreuves que le candidat passe dans l’ordre de son choix. Il peut se présenter dans quatre ou cinq épreuves chaque année. Les épreuves pour chaque unité d’enseignement (UE) sont organisées au niveau national une fois par an, et les UE sont validées sans limitation de durée.

Quelles options après un DCG ?

Il est possible d’exercer tous les métiers des chiffres avec un DCG. Le titulaire de ce diplôme peut notamment devenir assistant comptable dont la mission consiste à exécuter les tâches de base, notamment l’enregistrement des pièces comptables et la numérotation de celles-ci. On peut également accéder à la fonction de comptable en cabinet ou en entreprise, et avec un peu plus d’expérience, à celle de chef comptable, en lien direct avec l’expert-comptable et la direction générale de l’entreprise.

Autre débouché possible avec un DCG, le métier de contrôleur de gestion qui consiste à optimiser la productivité d’une entreprise en analysant l’ensemble des résultats des différentes unités de production. Il est également possible de postuler à des postes à plus hautes responsabilités après l’obtention d’un DCG, par exemple, devenir directeur administratif et financier (DAF)) mais cette évolution n’est envisageable qu’après de nombreuses années d’expériences. Les diplômés peuvent aussi poursuivre leurs études en préparant un Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (DSCG) qui est le dernier jalon vers le diplôme d’expertise comptable (DEC).

Related posts

Tout savoir sur le calcul du volume d’un cylindre

Laurent

La révolution Arya : Ce qu’il faut retenir

Laurent

Quelle formation pour devenir un expert des chiffres ?

Claude