Comment exploiter au mieux la recherche vocale ?

Indissociable d’internet, la recherche vocale constitue l’une des dernières innovations technologiques majeures ayant transformé notre rapport « à l’objet ». Et même, si pour certains, le concept reste encore flou, dans très peu de temps, il fera partie intégrante de nos vies.

Cette année, 50 % des recherches d’informations sur internet se feront par la voix. Par ailleurs, la plupart des géants de la technologie s’y préparent déjà et investissent d’énormes fonds dans les recherches portant sur la reconnaissance vocale.

L’objectif de la recherche vocale

Dans le domaine du référencement web, la recherche vocale a déjà un impact considérable. Que ce soit depuis un ordinateur, une tablette, ou un smartphone, les recherches sont facilitées. Et comme les appareils mobiles constituent les outils les plus sollicités, et les plus prisés du public, notamment les jeunes, cette technologie va permettre le développement de contenus conversationnels et géolocalisés.

En effet, pour privilégier les services locaux, Google se concentre essentiellement sur la sémantique, ainsi que la position géographique des utilisateurs. Une aubaine pour les entreprises et les propriétaires de sites, mais ils devront toutefois veiller à optimiser un peu plus leurs contenus web, pour gagner en visibilité et générer toujours plus de revenus. Du côté des internautes, les résultats de recherche vont être encore plus précis, cohérents et pertinents.

Optimiser un site web par la recherche vocale

Cet engouement pour la recherche vocale est en fait lié à l’augmentation croissante des utilisateurs de smartphones. Désormais, les particuliers privilégient davantage ces terminaux mobiles plutôt que leurs PC pour effectuer des recherches, raison pour laquelle les recherches effectuées depuis ces supports sont de plus en plus optimisées. Il est donc fortement conseillé d’adopter une stratégie visant à produire des contenus plus adaptés à ces nouveaux besoins.

Néanmoins, la manière d’utiliser la recherche vocale diffère un peu d’une requête écrite. En effet, il faut tenir compte des variations de tons, de noms, ou encore de lieux… comme dans le cadre d’une conversation réelle. Les demandes seront ainsi plus longues et plus informelles.

Les administrateurs de sites web – généralement des agences médias sociaux –devront en parallèle faire en sorte de produire des contenus plus pertinents, notamment des médias tels que des vidéos et des photos, étant donné que les données structurées sont priorisées par les moteurs de recherche, lorsqu’ils organisent et affichent les résultats. En bref, il est donc possible d’atteindre de meilleurs classements en mettant en avant des contenus plus enrichis, et des mots-clés spécifiques.

Autres articles

Valoriser votre entreprise à travers un site corporate

Laurent

Ce qu’il faut savoir sur le congé de paternité

Laurent

A savoir sur les cartouches d’encre ?

Laurent

Que dire du référencement naturel à l’ère des assistants vocaux ?

sophie

Pourquoi créer un site internet ?

administrateur

Entreprise lausannoise active dans le développement de sites web pour PME

Allumette