Image default

Comment fonctionne le système de sécurité sociale aux États-Unis ?

La protection sociale dans le pays de la green card ne ressemble en rien au système de sécurité sociale en Europe. A priori, il n’y a pas d’assurance santé universelle à destination du public, la majorité d’entre eux sont assurés par des organismes privés. Néanmoins, depuis 1965, le gouvernement prévoit deux programmes de sécu dédiés aux citoyens les plus fragiles du point de vue social : Medicaid et Medicare.

Tout nouvel expatrié ayant gagné à la loterie des cartes vertes 2022 ou obtenu une carte verte américaine par d’autres moyens sont tenus de s’informer sur le fonctionnement de la prévoyance sociale américaine.

Point sur la couverture sociale aux États-Unis

Obtenir une carte verte et vivre aux États-Unis est un rêve naissant pour de nombreuses personnes dans le monde. Pourtant, avant de marcher sur le sol américain, il reste primordial de connaître le système de sécurité sociale dans le pays de la carte verte. Avant l’âge de 65 ans, chaque citoyen américain doit souscrire une assurance de santé privée. Ce n’est qu’après 65 ans qu’il peut bénéficier de la prévoyance sociale nommée Medicare. Cette dernière est consacrée aux retraités et aux invalides.

Medicaid, l’autre système de sécu américain s’adresse essentiellement aux ménages modestes. Si par chance vous gagnez à la loterie de la carte verte 2022, pensez immédiatement à souscrire une assurance privée. De plus, nombreux organismes privés proposent des produits d’assurance spécifiquement adaptés aux expatriés qui ont opté pour une inscription green card .

L’évolution du système de sécurité sociale aux USA

Tous les citoyens américains ne sont pas forcément des invalides, des retraités, des personnes défavorisées socialement ou des travailleurs jouissant d’une couverture sociale prévue par la structure qui l’emploie. Avant l’arrivée de l’ancien président américain Barack Obama au pouvoir, les exclus de cette liste doivent payer des frais médicaux chers s’ils tombent malades, y compris les gagnants de la loterie green card. Le président de l’époque a alors voulu changer les choses en obligeant tout citoyen américain à choisir entre assurance santé privée ou publique, une incitation accompagnée d’importantes aides financières. Les services d’immigration en sont bien informés.

En parallèle, le Medicaid connait quelques révolutions en tenant davantage en compte le cas de plus de personnes, soit 16 millions d’Américains à l’issue de l’Obamacare.

Retraite et chômage aux États-Unis

Demander la carte verte à l’issue d’une participation à la loterie DV 2022, n’est-ce pas tentant en soi ? Vous gagnez par la suite le statut de résident permanent aux États-Unis et pouvez y trouver du travail. Mais qu’arrivera-t-il au moment où vous aurez 65 ans ou si jamais vous êtes au chômage ? Que prévoit le système de sécurité sociale américain dans ces deux cas ?

À partir de 65 ans, vous serez automatiquement couvert par Medicare. Néanmoins, en continuant de travailler jusqu’à l’âge de 70 ans, vous serez susceptible de toucher une somme plus élevée à la retraite.

Pour ce qui est des allocations chômage, elles représentent entre 20 et 40% du montant de votre salaire. Elles vous sont données au maximum pendant 6 mois consécutifs. Ceci vous oblige donc à trouver rapidement un nouveau travail. Mais étant donné que les expatriés possédant carte verte américaine bénéficient des mêmes droits que les Américains de naissance, vous en trouverez rapidement en usant de vos compétences professionnelles. Au final, vous n’avez rien à perdre en tentant votre chance à la loterie des cartes vertes 2022.

Autres articles

Croisière en France : les ports d’escale les plus demandés

Tamby

Circuit aux USA : l’un des meilleurs au monde

Tamby

Découvrir les charmes de Nashville au cours d’une escapade aux États-Unis

Tamby

Connaissez-vous Taroudant ?

sophie

Voyager autrement au Vietnam : top 4 des activités à faire absolument

Tamby

Zanzibar, une idéale destination de vacances

Claude