Image default
E-commerce / Shopping

E-commerce ou boutique physique : faut-il vraiment choisir ?

Notez cet article

Alors que l’e-commerce a révolutionné les modes de consommation, les magasins en dur résistent tant bien que mal en s’adaptant aux nouveaux usages. De leur côté, les pure players comme Amazon envisagent de développer le concept des supermarchés physiques sans caisses en proposant encore une nouvelle alternative d’achat aux consommatrices et consommateurs. Au milieu de cette apparente rivalité pourrait se cacher un compromis, une solution permettant non plus d’opposer ces deux visions mais de les faire cohabiter. Vous désirez ouvrir une boutique ? Voilà quelques points essentiels à étudier avant de vous lancer !

Achat en ligne ou en boutique : et si nous prenions le parti de ne pas choisir ?

L’e-commerce a ses adeptes et ses détracteurs. Bien loin de s’opposer au commerce traditionnel, il propose une expérience d’achat que les internautes sont aujourd’hui nombreux et nombreuses à privilégier. Complémentaires des achats en boutique, les sites marchands permettent aux commerçants d’élargir leur cible et de multiplier les ventes en se positionnant sur plusieurs segments de marché. En mêlant les canaux directs à ceux du web, ces boutiques hybrides semblent avoir trouvé une entente idéale et satisfaisante pour tout le monde…

Deux études de marché ?

Une étude de marché pour un commerce en dur ne sera pas forcément valable pour une boutique en ligne. Avant de vous lancer, prenez donc le soin d’étudier ces deux marchés à la fois complémentaires et distincts. Viendront ensuite les questions d’ordre administratif sur la domiciliation commerciale, puis le local, les stocks avec en parallèle tout ce qu’implique la création d’une boutique en ligne.

Le choix des locaux

Pour réussir dans un secteur aussi convoité que le commerce, il est essentiel de faire des choix stratégiques. Si la localisation d’une e-boutique a très peu d’importance, celle d’un magasin est cruciale. Dans la capitale française par exemple, la concurrence est rude mais le taux de réussite plus important. Pour réussir votre coup, il sera donc essentiel de réfléchir en amont à l’adresse domiciliation ainsi qu’à l’emplacement des bureaux à louer dans Paris.

Quelle est la cible ?

Lorsque vous décidez de développer un commerce, la question de la cible se pose rapidement. Quelle clientèle visez-vous ? Et surtout les acheteuses et acheteurs du net sont-ils les mêmes qu’en boutique ? Cibler et analyser votre audience sur internet et votre fréquentation en boutique vous permettra d’adapter votre offre. Gardez en tête que l’e-commerce séduit pour trois raisons essentielles :

  • Des prix plus avantageux
  • Un parcours d’achat plus pratique
  • Des produits plus variés

En revanche, les boutiques physiques sont appréciées car elles permettent :

  • D’obtenir le produit immédiatement
  • De tester avant d’acheter et donc d’être moins souvent déçu par la qualité de produit*

En proposant ces deux canaux de distribution pour vendre vos produits, vous visez un public plus large, sensible à l’ensemble des avantages proposés par les boutiques en dur et en ligne. Ce modèle est par ailleurs celui qui remporte actuellement le plus de succès.

*Données rassemblées dans une étude Ipsos.

Related posts

Découvrez les avantages du métier d’un comptable à Ixelles

Laurent

Les options qui peuvent accroître la valeur de revente de votre auto

Laurent

Un babyphone vidéo et caméra pour avoir constamment l’œil sur bébé

administrateur