Image default
Loisirs

La Haute-Loire, une terre aux magnifiques domaines de chasse

La Haute-Loire, une terre aux magnifiques domaines de chasse
Notez cet article

Le cadre naturel du département de la Haute-Loire est unique. La chaleur n’y est pas caniculaire, l’espace exempt de pollution et les montagnes pourvues de sources abondantes. Les saumons sur la route de l’Atlantique, comme les pèlerins en direction de Saint-Jacques-Compostelle, y font une halte. De vastes horizons avec des reliefs harmonieux et de paysages verts et préservés en font une terre privilégiée pour toutes sortes d’activités en plein air. Les plaisirs de l’eau y sont multiples : pêche, baignade, sports d’eaux vives, canoë…

Découvrir la Haute-Loire en chassant

Il est possible de découvrir la Haute-Loire le temps d’un week-end ou des vacances. Des villages pittoresques dévoilent leurs charmes au visiteur qui ne restera pas de marbre devant les nombreuses petites chapelles romanes édifiées au fil des siècles. Les fleuves et rivières aux gorges tranquilles, les volcans aux cônes arrondis et les châteaux de conte de fée y rivalisent de beauté. Les amateurs de randonnée y trouvent leur bonheur avec des chemins balisés serpentant dans les réserves naturelles.

Des domaines de chasse en Haute-Loire promettent de beaux moments de détente aux passionnés qui sont nombreux à y revenir régulièrement. Il y est notamment possible de pratiquer le tir longue distance, la chasse en enclos, ou le tir sur cible. Une population abondante de gibier y évolue dans un habitat naturel unique : cerf, sanglier, chevreuil, renard, mouflon, daims… Des colonies d’oiseaux y ont aussi élu domicile : perdreaux, faisans, bécasses, migrateurs…

La Haute-Loire : l’éden de la chasse

La Haute-Loire a également bâti sa réputation sur les possibilités de pratiquer la chasse photographique qu’elle offre. Il s’agit d’une discipline en vogue qui consiste à ramener des clichés comme trophée au lieu d’animaux. Elle utilise des moyens et des techniques empruntés aux chasseurs classiques pour approcher les cibles. Quasiment tous les matériels photographiques sont adaptés à cette activité si l’on tient compte des contraintes propres à ce type de photographie : l’impératif de discrétion, la faible luminosité et des animaux très mobiles.

Il est aussi possible de se pratiquer la chasse à l’arc en Haute-Loire. Il s’agit d’une discipline ancienne longtemps interdite en France en raison de sa similarité avec le braconnage. Elle n’a retrouvé son lustre d’antan que vers les années 1950. On dénombre actuellement près de 180000 chasseurs ayant passé la formation indispensable sur un nombre total de 3,5 millions de chasseurs que compte l’Hexagone. Silencieuse et difficile, cette activité requiert une grande concentration et une parfaite connaissance du terrain. Tous les gibiers, même les plus gros, peuvent être chassés à l’arc.

Related posts

Mariage, faut-il être exceptionnel ?

Laurent

Comment donner un air sophistiqué à votre soirée fluo ?

Laurent

Les points essentiels dans une série télévisée

Laurent