Image default
Animaux / Agriculture

Manifestations et traitements de la colique chez le cheval

Manifestations et traitements de la colique chez le cheval
Notez cet article

La colique est une maladie redoutable qui pourrait entraîner rapidement la mort d’un cheval dans les cas extrêmes. Comment se manifeste cette maladie chez un cheval ? Et quel traitement doit-on adopter pour qu’il soit de nouveau en bonne santé. Club Epique Français d’équitationvous explique tout en détail.

 

Qu’est-ce que la colique chez le cheval ?

 

Le terme colique définit l’ensemble des symptômes qui évoquent des douleurs intestinales, voire abdominales chez un sujet au sens large. En d’autres termes, la colique se traduit par un « mal de ventre » atroce pouvant regrouper bon nombre de pathologies intestinales. Chez le cheval, la colique se manifeste avec des problèmes digestifs et des problèmes au niveau du transit et de la flore intestinale.

À 90 % des cas, la colique se traite par de simples soins médicaux. Toutefois, à 10 % des cas, elle nécessite une chirurgie spéciale au risque de voir l’animal mourir. À cet effet, il est important de traiter ce trouble à ses racines, même léger, pour éviter que votre animal n’en pâtisse.

 

Comment reconnaître une colique chez un cheval ?

 

La colique chez le cheval peut se manifester sous plusieurs façons. Certains signes à l’exemple du retroussement de lèvre supérieure passent inaperçus tandis que d’autres sont facilement reconnaissables.Si votre cheval tourne sa tête souvent vers le flanc, gratte le sol, se mord le ventre, s’étire sans raison sans uriner, n’arrête pas de se coucher et se relever sans fin, se roule par terre avec des gestes répétitifs, méfiez-vous, car il pourrait être atteint d’une colique. Aussi, s’il ne mange pas assez, s’il baisse souvent la tête, s’il change de comportements ou s’il s’assoit bizarrement, des troubles digestifs pourraient le faire souffrir.

 

Comment traiter la colique chez un cheval ?

Plus le cheval présente davantage de signes troublants, plus le degré de la colique qui l’atteint est mortel. Même si la plupart des coliques se traitent facilement, il est tout de même nécessaire de faire appel à un vétérinaire pour être sûr du traitement à adopter. Mais en attendant son arrivée, vous pouvez effectuer quelques soins au préalable :

  • Retirez le foin et la moulée de son environnement et faites-lui boire de l’eau
  • Transférez-le dans un enclos plus proche de votre domicile
  • Prévoyez un éclairage approprié
  • Faites-le marcher sans le brutaliser

Related posts

L’assurance animale pour protéger vos animaux domestiques

Laurent

La bataille de la planète pour protéger les animaux

Bruno

Le collier d’éducation pour chien : en quoi est-ce utile ?

Tamby